Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/06/2010

Second jeudi libre de Nîmes – 10 Juin 2010

3850756797_54cd16b21c_b.jpg

La Linuxerie se réunit chez CrocoBio, le 10 Juin 2010 à 19h pour les jeudis du libre, au menu : Logiciels libre, GNU/Linux, actualités du libre. A partir de 19h atelier découverte, nous allons essayer de faire fonctionner l' ordinateur pour les besoins spécifique de  Genevieve.(MAO)

La communauté et les acteurs du logiciel libre de Nîmes et sa région se réunissent chaque second jeudi du mois pour une soirée conviviale, pour répondre à vos questions, à votre curiosité autour du thème des logiciels libres. L’occasion également de partager ses idées, ses expériences, une table. L’ambiance est sympathique et facilite les conversations. La soirée commencera à 20h00 et prendra fin aux alentours de 23h00. Cette soirée s’inscrit dans le cadre des jeudis du libre en partenariat avec Montpel’libre qui organise les Last Jeudis sur Montpellier.

Renseignements et confirmation de présence sur linuxerie@gmail.com ou sur http://lalinuxerie.free.fr

Le lieu :
Epicerie Bio CROCOBIO (Vente direct producteurs locaux d’ Agriculture Biologique) – (Attention : pas de CB)
Rue des Platanettes

Route d’Arles à Nîmes (portail blanc qui fait l’angle entre la route d’arles et la rue des platanettes :   ne pas s’engager dans la rue des platanettes, c’est juste en face de la station service. Au fond du parking.)
http://crocobio.com/

Plan : http://www.openstreetmap.org/?lat=43.825048&lon=4.379...

Les horaires : 20h – 23h

Possibilité de manger sur place, avec de délicieux petits plats proposés par Gabrielle.

20/10/2009

[linux/nimes] - Second jeudi libre de Nîmes

293457747.pngLa Linuxerie se réunit à la brasserie : Au bureau, le 10 Décembre 2009 à 20h pour les jeudis du libre, au menu : Logiciels libre, GNU/Linux, actualités du libre…

La communauté et les acteurs du logiciel libre de Nîmes et sa région se réunissent chaque second jeudi du mois pour une soirée conviviale, pour répondre à vos questions, à votre curiosité autour du thème des logiciels libres. L’occasion également de partager ses idées, ses expériences, une table. L’ambiance est sympathique et facilite les conversations. La soirée commencera à 20h00 et prendra fin aux alentours de 23h00. Cette soirée s’inscrit dans le cadre des jeudis du libre en partenariat avec Montpel’libre qui organise les Last Jeudis sur Montpellier.

Renseignements et confirmation de présence sur linuxerie@gmail.com ou sur http://lalinuxerie.free.fr

Le Lieu : Au bureau

Adresse : 24, Boulevard amiral courbet

Plan : http://www.openstreetmap.org/?lat=43.838544&lon=4.363...

Les horaires : 20h – 23h

Possibilité de manger sur place, à partir de 19h.
Laissez un commentaire si vous pensez venir.

21/08/2009

[easter egg] - Des friandises pour le week end.

easter_egg.jpgLa linuxerie vient de recevoir un vieux carton poussiéreux d'easter egg. En voici quelques uns.

Sous Gnome :

ALT+F2 et tapez : free the fish et cliquez sur Lancer ... bon courage (voir la fin de la note) ... notez également que vous pouvez avoir ce poisson en ouvrant Le "A propos des tableaux de bord" (clic droit sur un tableau de bord) et en tapant trois fois la lettre "f"

ALT+F2 et tapez : gegls from outer space et cliquez sur lancer. vous voila parti dans un bon space invader.

Dans OpenOfficeCalc : un autre genre de Space Invader, tapez =GAME("StarWars") ... et amusant éssayé de le taper une deuxieme fois. Pour voir les braves gens d'openoffice : =STARCALCTEAM(). Il y a également un autre mini jeux :

   =GAME(A1:C3;"TicTacToe")  je vous conseille la lecture de http://wiki.services.openoffice.org/wiki/Easter_Eggs pour OOo  

Amarok : pour connaître l'origine du nom Amarok ouvrez un fichier avec pour tag en titre amarok et comme artiste : Mike Oldfield

Sous Vim : tapez :help 42 pour voir un chapitre du "Hitchhiker's Guide to the Galaxy"

Sous Emacs : Un petit tetris en tapant la touche ESC (echap) puis x puis tetris et valider avec entré.

Gdm : tapez comme nom d'utilisateur : "Require Quarter" et validez, le prochain utilisateur se verra demander 25 cents pour continuer...

Apt-get : récupérer une vache avec apt-get moo en ligne de commande.... il existe une variante avec aptitude : aptitude moo (essayez également de rajouter comme argument -v aptitude -v moo vous pouvez en rajouter 6 aptitude -v -v -v -v -v -v moo ...)

Python : lancer python et taper import __hello__ et pour avoir le Zen of Python tapez import this

PHP : ajoutez ?=PHPE9568F36-D428-11d2-A769-00AA001ACF42 en variable sur n'importe quel site supportant le php. vous aurez une jolie image.

Qt4-designer : http://aseigo.blogspot.com/2005/10/november-travel-hallow... ... mais ca date de 2005 ... j'ai regardé le code source car cela ne marchait pas : http://qt.gitorious.org/qt/qt/blobs/13a31fe82845f8b1f4d86... ligne 1054 ... surprise :D

Firefox : Dans la barre d'adresse vous pouvez taper  : about:mozilla ou about:robots

Epiphany : about:epiphany dans l'a barre d'adresse

Et Kde me direz vous.... et bien il semblerait qu'il n'y en ai pas. sauf peut être celui la .... : http://paste.lisp.org/display/83867

Voila avec tout ça on devrait frôler l'indigestion.. je vous souhaite un bon week end (pas de pâques)

note : Si vous n'arrivez pas a faire disparaître le poisson, un killall gnome-panel et vous en voila libéré.

[linux] - Le Kernel : des chiffres et des hommes

linux.jpgLa Linux Fondation (http://www.linuxfoundation.org) vient de sortir un document trés intéressant sur  : Linux Kernel Development: How Fast it is Going, Who is Doing It, What They are Doing, and Who is Sponsoring It (Le Développement du kernel Linux : Analyse d'évolution, qui développe, quel est leur activité, qui le sponsorise.).

Le Document disponible ici est une sorte de "des chiffres et des hommes" du noyau. Ainsi on y apprends que pas moins de 5000  développeurs réparti sur 500 entreprises ont contribué au noyau depuis 2005. Mais surtout que depuis 2008 (date de première sortie du document) le nombre de développeur entre chaque sortie (en général tout les 2mois, une moyenne de 81 jours) augmente de 10%, que le nombre de ligne ajouté au noyau chaque jour a quasiment triplé et que depuis cette date 2,7 millions de lignes de code ont été rajouté.

Ainsi en 2005 et la version 2.6.11 il y avait 2.18 changements par heures, ce chiffre est passé en juin 2009 à 6.40. Un changement toutes les 9 minutes ... le tout réparti sur les 27911 fichiers de la version 2.6.30. Avec ces chiffres ont a l'impression que le noyau augmente à l'infini, qu'il s'engorge. En fait dans toutes ces modifications, il y a des ajouts certes, mais égalements des modifications, des lignes supprimés. Soit pour 6422 lignes ajoutés, 3285 sont supprimés, et 1687 sont modifiés.

Actuellement 1150 développeurs et 240 entreprises travaillent sur le noyau. Mais tous ne contribue pas à hauteur égale, ainsi seulement 10 développeurs contribuent au développement de 12% du noyau. (note au passage linus n'est plus dans le top 10, mais son aide est toujours précieuse on l'a vu récement avec la faille critique qui a impacté le noyau récement). Quand aux entreprises Red hat, IBM, novell & Intel sont les plus impliqué dans le développement. (on trouve également dans le document les raisons de cette implication : compatibilité matériel, assurance de la solidité du noyau, optimisation pour tirer le meilleur parti des distributions (red hat)...)

Voila une petite lecture trés intéressante et enrichissante pour bien finir vos vacances...

09:52 Publié dans informatique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : debian, linux, kernel

19/04/2009

[id3] - Gérer ses id3tag en ligne de commande

Anonymous_Pencil_icon.pngS'il est bien un tâche délicate avec les fichiers audio, c'est l'édition des tags id3 il existe de nombreuses options en GUI pour mettre en place ce système. Mais quid des CLI users? Pour moi la solution est venu de id3 . Un outil en ligne de commande donc, mais qui permet de faire des choses bien utile, le concepteur du logiciel (présent dans les dépôts) présente l'outil comme un objet intuitif, la syntaxe se veut clair, compréhensible, ... et je rajouterais : sans avoir a lire un manpage difficile, étendu sur des dizaines de pages. Mais commençons par le commencement.

Vous avez donc votre répertoire avec vos mp3, vous voulez lister les id3 tags d'un fichier, l'option -l est là pour ca :

1.jpg
On s'aperçoit alors que le tag Title, n'a pas été marqué correctement "Track 1" n'est effectivement pas trés parlant, faisons un id3 -t "Little blue Bird" mon_fchier.mp3. Aussitôt les tags sont réaffiché avec le bon title... tout simple. Il est possible d'ajouter les tags, d'année, d'album, d'artiste, genre,... le man liste simplement ces options, sans fioriture. La ou ca commence a devenir intéressant c'est que l'on peut utiliser la puissance de la ligne de commande pour tagguer en masse :
id3 -A "mon_nom_d_album" *.mp3
Mettra le tag album sur tout les mp3 rencontré dans le dossier.

Pour information (non testé) : je suis tombé sur un logiciel "mp3 mass tagger" qui reprends les fonctionnalité de base de id3, et y ajoute des options qui semblent intéressante (comme la possibilité de renommer les fichiers en fonction du tag...). Un deb est disponible.

Dans le même ordre d'idée, il existe également id3tool.

30/01/2009

[help] - Ou trouver de l'aider lorsque l'on est sous GNU/linux ?

johnny_automatic_two_coffee_pots.pngJ'ai récement eu une demande de Victor, qui me posait la question suivante : "Ou trouver de l'aide lorsqu'on souhaite utiliser Gnu/linux ?". Il est vrai qu'a moins d'avoir une connaissance à disposition, ou d'avoir une ame d'aventurier, l'aventure pour le débutant peut faire peur. Et pourtant que d'idée reçu, notre pingouin s'est grandement amélioré, je me souviens de mes grosses sueurs froide lorsque j'ai installé ma première redhat sans savoir ce que j'allais voir au bout (un écran de login car X était planté... mais c'était il y a plus de 10 ans) Maintenant installer une distribution est un jeux d'enfant dans la majorité des cas. Mais un novice dans le domaine est toujours plus en confiance au début avec quelqu'un qui s'y connaît (c'est mon cas pour le bricolage par exemple... maintenant je sais utiliser à la perfection un tournevis sans avoir à faire fonctionner mon assurance responsabilité civile). Avoir une base de ressource, ou mieux une personne pour se lancer est toujours un plus. Et c'est la qu'encore une fois on peut dire : vraiment le milieu de l'opensource, quel travail ! En effet de nombreuses informations sont disponibles sur le net au sujet de notre systéme libre.

Les forums, ils sont une mine d'information pour l'utilisateur, il est existe des tonnes, et pour chaque distributions des équivalents français sont disponibles: http://forum.ubuntu-fr.org/ http://forum.debian-fr.org/ http://forums.fedora-fr.org/ http://forum.mandriva.com il suffit de s'y inscrire et d'indiquer clairement et poliment votre problème, et des utilisateurs novices ou chevronnées tenterons de vous guider pour vous sortir d'affaire.

Les moteurs de recherches sur internet, bien sur, en tapant le nom de votre imprimante récalcitrante suivi du nom de votre distribution il est fort probable que vous trouviez des informations trés utile.

Les GUL, ce sont les groupes d'utilisateur linux, réparti en département, ils peuvent être  d'une aide précieuse, souvent des install party sont organisées au 4 coins de la France pour aider les gens à installer linux sur leur PC. Mais d'autres organises des soirées rencontres, pour avoir participer aux last jeudi de montpellier il y a quelques temps je peut vous garantir que l'ambiance est trés détendu et c'est aussi l'occasion de rencontrer tout un tas de personnes passionnées, mais qui peuvent vous parler pendant des heures de tout autre choses que l'informatique. une liste de ces GUL est disponibles ici vous en trouverez certainement un prés de chez vous.

Comme on a toujours besoin de parler a quelqu'un en particulier vous pouvez également trouver quelqu'un dans votre ville prêt a vous aider, c'est ce qu'on appelle un parrain linux : http://parrains.linux.free.fr c'est un peu comme si vous demandiez de l'aide au fils du boulanger, celui qui s'y connaît.

L'aide pour l'installation, la mise en route ... ne manque pas, et surtout : ne vous découragez pas ! Tentez l'expérience vous ne le regretterez pas.

05/01/2009

[Picasa] - Télécharger un album de Picasa

logo.jpgPicasa est certainement un outil intéressant, mais même si il fonctionne parfaitement sous GNU/Linux, il est propriétaire, mais surtout ne me convient pas en bien des points, je reste donc trés friand de Digikam (même sous gnome). Hors quand on vous envoi un lien vers un album (qu'il soit privé ou public) une question se pose si vous n'avez pas ce logiciel : comment récupérer toutes les photos d'un album sans avoir à les enregistrer une par une sur mon pc ?

La réponse est venu de Blue-Gnu.biz et d'un superbe script bash/perl (en GPL V3). L'installation est ultra simple :
Il suffit de télécharger le Script : https://liris.cnrs.fr/Members/lcerf/picasaweb-download
De le rendre exécutable (soit avec le clic droit, soit en tapant chmod a+x picasaweb-download)
Et enfin de le placer dans le répertoire des programmes pour l'avoir toujours à disposition : sudo mv picasaweb-download /usr/local/bin

Nous voila prêt à utiliser le script, soit en téléchargeant uniquement un album précis :

picasaweb-download http://picasaweb.google.com/utilisateur/lien_vers_l_album_que_vous_avez_recu_par_email

soit en téléchargeant tout les albums de l'utilisateur :

picasaweb-download http://picasaweb.google.com/utilisateur

Il est possible de rajouter à la fin de votre commande un répertoire de destination optionnel.

Il s'agit l'a d'une brillante idée, qui m'a facilité énomément la vie et fait gagné un temps précieux, merci à l'auteur de ce script. Il recherche apparement quelqu'un qui lui ferait l'interface graphique, je vais voir si je peut aider sur ce point car je trouve trés bonne l'idée. Je vous tiens au courant si il y a des avancés sur ce point.

21/11/2008

[grabouille] - Le dessin pour les enfants sous Windows.

Sans titre-1.jpg

Les stéphanes auvergnat sont des gens formidables (comment ca je m'appelle stéphane et je suis né dans le cantal? je ne vois pas le rapport...) bon bref j'ai rencontré un autre stéphane, et qui plus est également un auvergnat, et bien deviné de qui nous avons parlé ... (non pas de tripoux!!!) ... de grabouille. Ce stéphane la à eu pour idée folle de faire un exécutable pour windows de Grabouille je lui fait quelques modifications pour rendre grabouille opérationnel. Non seulement cela marche bien, mais en plus c'est portable donc vous pourrez emmenez grabouille en vacances. C'est pas formidable ça?

La licence sous windows est toujours la même : GPL V2.

Pour l'installation, c'est plus dur que sous linux certes (il faut cliquer suivant, suivant, suivant... mais vous êtes habitué ;-)) le fichier se trouve ici

En grand merci à Stéphane pour son travail.

En autre news j'ai également ouvert un projet sur google code : http://code.google.com/p/grabouille/ pour ceux qui serait intéréssé à la participation du projet.

17/11/2008

[thunderbird] - Configurer et modifier les raccourcis clavier ( et sous firefox)

1thunderbird_20.pngJ'ai réglé toutes mes messageries pour qu'elles vérifient l'arrivé de nouveaux emails toutes les 10 minutes, mais parfois quand j'attend des éléments super important, j'ai tendance à vouloir forcer la réception, j'ai donc deux choix, soit j'utilise la souris (mais c'est énervant) soit j'utilise le raccourcis clavier par défaut Ctrl + Maj + T et je peux partir en arrêt de travail 10 jours pour foulure de l'index... j'ai donc cherché à savoir si il était possible de configurer soit même les raccourcis clavier de ce cher thunderbird (et de firefox par la même occasion). Aprés quelques recherches je tiens la solution. Voici comment il faut procéder :
Téléchargez le module keyconfig.xpi sur http://mozilla.dorando.at
Téléchargez le module "functions for keyconfig" sur https://addons.mozilla.org/fr/thunderbird/addon/4147

Une nouvelle option vient d'apparaitre dans Outils -> Configurer les clefs (vous pouvez utiliser CTRL+MAJ+F12). Le principe est simple vous visualiser directement tout les raccourcis déja en place, vous pouvez change la combinaison de touche avec l'entré en bas (trois choix sont possible, appliquer, désactiver ou réinitialiser (trés pratique si on veut revenir à la variable de départ)).

Tout cela est parfait, mais si on veut définir des raccourcis non prévu, et bien la encore une solution existe : Vous pouvez ajouter une nouvelle clef. Toutes les références pour les commandes de thunderbird sont ici : http://kb.mozillazine.org/Keyconfig_extension:_Thunderbird

Si je reprends mon exemple, pour réceptionner tout mes emails d'une seule touche, je clique sur Nouvelle clef -> Je lui donne un nom et je tape la commande goDoCommand('cmd_getMsgsForAuthAccounts');

Les commandes Simples sont sous la forme goDoCommand("cmd_la_commande") ainsi si vous voulez attribuer un raccourci pour imprimer il vous suffit d'utiliser : goDoCommand("cmd_print")

Sans titre-1.jpg


Thunderbird possède également des fonctions prédéfini (section Simple built-in functions) (tri, création de message...) pour cela il suffit de taper la commande suivi de parenthèse. Par exemple si vous voulez mettre un raccourci pour vous rendre directement au carnet d'adresse : il suffit de taper toAddressBook ()

30/10/2008

[linux] - Crontab, petit guide explicatif

Calendar-Icon.jpgCrontab, va vous permettre de lancer des commandes à moment donné (Lancer l’excellent PyQtRadio au moment de votre émission préféré pour être sur de ne pas la louper, ou encore de lancer une tache de maintenance, de sauvegarde… bref tout ce qui est routinier est pour Crontab)

En fait Crontab est juste un petit fichier et pour éditer ce fichier il suffit de lancer crontab –e (cela vous lancera nano).

Vous pouvez régler l’éditeur de votre choix en faisant export EDITOR=gedit (si vous préférez kate, vi… vous mettez ce que vous voulez). Il est a noté que vous pouvez placer ce export dans le fichier .bashrc (dans votre dossier utilisateur)
Après avoir fait votre crontab –e, vous arrivez devant ceci :

# m h dom mon dow command

Il ne vous reste plus qu’a ajouter des lignes pour indiquer un moment et une commande à lancer. Chaque ligne representera une commande et chaque espace de cette ligne une section. Les sections sont divisées comme suit :

Minute (0-59) Heure (0-23) Jour (1-31) Mois (1-12) Jour de la semaine (0-6 sachant que dimanche étant jour en théorie chômé vaut 0 (moyen mnémotechnique pour s’en souvenir)) et enfin dernière section la commande.


Donc si vous voulez lancer une commande tout les lundis matin à 8h30 il vous faudra mettre :

30 08 * * 1 ma_commande

Les * signifient vaut pour tous (en prends tout les mois, et peut importe le jour ou tombe le lundi)
Si vous êtes superstitieux vous pouvez lancer une commande tout les vendredi 13 à 12h15par exemple :

15 12 13 * 5 ma_commande

Il est également possible de rajouter des notions d’intervalle avec le tiret et la virgule:

30 08 1-15 * 1 ma_commande
Le tiret permet de dire du 1 au 15

30 08 1,15 * 1 ma_commande
La virgule permet de dire le 1 et le 15

*/5 08 1,15 * 1 ma_commande
Le / permet d'indiquez une fréquence, la en l'occurence toutes les 5 minutes.

Une fois vos différentes tâches crées, vous pouvez vérifier que crontab les à bien prise en compte avec la commande crontab -l

# m h dom mon dow command
30 08 1,15 *  1 updatedb

La commande crontab –r permet de supprimer les tâches, et l’option –i permet de poser la question avant de tout supprimer.

Vous noterez que si vous voulez lancer une commande d’un GUI (vlc, firefox…) cela ne fonctionne pas car il faut indiquer ou afficher le programme :
01 04 * * * export DISPLAY=:0 && vlc
( :0 étant l’affichage par défaut)
Dernière petite information, si vous disposez des droits nécessaire vous pouvez éditer le crontab d’un autre utilisateur avec crontab –u -e

NOTE : pour vos commandes vous pouvez bien entendu cumuler avec un &&
30 08 1,15  * 1 updatedb && cp –rf /home/steph/sav /media/sav