Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2009

[linux] - Capture d'écran en ligne de commande

johnny_automatic_pointing_hand.pngJe continue mon voyage au pays de la ligne de commande, pour l'instant seul quelques applications résistent à mon passage en mode "tout console" (firefox, thunderbird) pour certains c'est une histoire de temps pour d'autre c'est une autre histoire (The Gimp, Inkscape)... Donc pleinement satisfait avec mon wmii, je travail au quotidien avec maintenant depuis plus d'un mois, les logiciels qui l'accompagne me satisfont pleinement (bitlbee, mp3blaster...) seulement voila, pour les besoins d'une présentation j'ai du avoir à faire des captures d'écran. J'ai donc eu beau appuyer comme un fou pendant 10 minutes sur Impr. Ecran ... rien ! Effectivement il me fallait donc une solution simple et en cohérence avec mon aventure. J'avais deux choix : import ou scrot.

Lorsque l'on prends une capture d'écran, à mon sens, on doit pouvoir opérer trois opération simple : capture de tout l'écran, capture d'une portion d'écran et capture d'une fenêtre. (et ce avec un délai) Voyons comment se comportent nos deux logiciels dans ces cas de figure.

Commençons par Import que je connaissait via imagemagick depuis pas mal de temps. Pour importer la totalité de l'écran c'est simple : import -root nom_de_la_capture.png (note on peut utiliser le format que l'on souhaite bien sur .jpg, .bmp... et ce avec une option de compression -quality VALEUR) ... pratique, pour la capture d'une portion d'écran c'est encore plus simple : import image.png... pour la capture d'une fenêtre c'est tout aussi simple: import -frame test.png  il ne reste plus qu'a cliquer sur la fenêtre concerné. Le gros avantage de import c'est que l'on peut cumuler des tas d'option issue d'image magick (retailler l'image, mettre une annotation, mettre une bordure...). Pour ajouter un timer avant de prendre la capture est -delay.

Voyons maintenant scrot : pour prendre une capture d'écran total on tape : scrot test.png ... première constatation il semble plus rapide, c'est un bon point. Pour la capture d'une image on rajoute -s : scrot -s test.png cette option regroupe la capture d'une portion d'écran et d'une fenêtre Tout comme import il suffit de cliquer sur la bonne fenêtre. à noter que les choix de format sont également nombreux et que tout comme import on peut régler le taux de compression avec -q. L'avantage de scrot sur import est que l'on peut avec l'option -e lancer l'exécution d'un programme à la suite de la capture. Il est également possible d'utiliser des tags issue de strftime (Y pour l'année, %m pour le mois ...) ainsi on peut faire : scrot -s '%Y-%m-%d-test.png'. D'autre champs peuvent être récupéré comme la taille en pixel, le format....

Alors qui des deux à obtenu la palme? deux cas de figure : scrot est simple et rapide (de plus il ne pèse rien car il dépend d'une seule libraire) mais est assez rapidement limité, import est un poids lourd car livré dans image magick.. mais que d'options! les options d'annotations, de compression, et autres filtres en font un must de la capture en ligne de commande.

07/02/2009

[Shutter] - la capture d'écran ultime sous gnome

Capture.pngIl y a tout juste quelques jours un logiciel nommé Gscrot, changeait de nom et devenait Shutter. Ce logiciel, est  devenu pour moi un compagnon de route idéal, pour les captures d'écran, il est complet et trés bien pensé. On peut faire des captures de sélection (zone d'écran), des captures plein écran, des captures de fenêtre, des éléments (bout de menu, fenêtre...) ou cerise sur le gâteau, une capture d'un site web en tapant juste son URL.

Chacune de ces options ne s'arrête pas là, et propose un sous menu, vous y découvrirez des merveilles d'ingéniosités, ainsi sous le menu sélection avancé, il est possible de tracer un rectangle, de le retailler, déplacer (à la manière de KDE4). Trés pratique lorsqu'on veut faire une sélection précise.

Le sous menu plein écran permet de choisir le bureau que vous souhaitez(imaginez, vous êtes sur le bureau 1 et vous pouvez lancer une capture du bureau 4).

Le sous menu fenêtre vous liste toutes les applications ouvertes, et vous permet de choisir directement l'application... quel gain de temps. C'est vraiment ultra rapide.

L'option élément, permet elle de choisir un éléments d'une application, par exemple juste l'intérieur d'une console, ou un champs de saisie de firefox....

Toutes ces trouvailles vous générent donc une capture d'écran (dont vous pouvez choisir l'emplacement et le nom par défaut dans les options) et à chaque nouvelle capture, un onglet s'ouvre... vous avez donc sous les yeux toutes les captures faites. Une fois sur l'onglet de la capture, une série d'icône vous propose d'ouvrir l'image avec l'application de votre choix, de renommer le fichier, de la placer dans le presse papier, de l'imprimer, de l'uploader sur un FTP (si! si!), de l'éditer rapidement dans un mini-paint, ou de lui appliquer un filtre (Polaroïd, puzzle, ombre...)... ouf la liste est longue, quand je vous disais que c'était complet.

Les préférences sont égalements ultra complète, taux de compression, type de fichier, ftp à prédéfinir,....

Et comme si cela ne suffisait pas, le programme se range bien proprement dans le systray en attendant vos ordres de capture.... un seul mot bravo ! je n'ai trouvé aucun défaut (pour l'instant)... une version 0.70 va bientôt sortir pour illustrer le changement de nom avec de nouvelle fonctionnalité.

Seule ombre au tableau : l'application n'est pas disponible dans les dépots officiel, il faut donc rajouter quelques lignes dans le sources.list.

Heureusement tout a été prévu pour simplifier l'installation et vous pouvez récupérer ces lignes sur le site : https://launchpad.net/~shutter/+archive/ppa des versions sont disponible de Gutsy à Jaunty. Il existe également des versions pour archlinux, fedora et mandriva ici