Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2008

[ekphrasis] - L'aventure en mode texte

ekphrasis.jpgJ'ai toujours aimé les livres dont vous êtes le héros, c'est donc tout naturellement que mes gouts en matière de jeux, lorsque je fut l'heureux possesseur d'un amstrad cpc à cassette (ce qui ne nous rajeunit pas), se sont tourné vers les jeux d'aventures en mode texte comme Amytiville, ou la chose de grotemburg... mais la technique à tué le style et a laissé place à une débauche de moyen, au détriment du scénario et du plaisir de jeux.
C'est par hasard que je suis tombé sur Gargoyle sous linux, ce programme permet de lire de multiple IF (interactive fiction) notamement les fomats : glulxe, hugo, git.... en parcourant les différentes IF j'ai trouvé  Ekphrasis, en français et sous licence GPL, extrêmement bien fait, les énigmes trés bien dosées, et des graphismes trés agréables...
Pour jouer il m'a suffit de télécharger la version Linux de gargoyle : http://ccxvii.net/gargoyle/download/
De le décompresser et de lancer gargoyle suivi du fichier que vous souhaitez.
Pour Ekphrasis il suffit de télécharger http://ginko968.free.fr/jeux/ekphrasis.blb

Vous taperez donc ./gargoyle ekphrasis.blb et le jeu se lance.(note: sous mon ubuntu 8.04 j'ai été obligé d'installer le paquet libgtk1.2 pour que gargoyle veuille bien se lancer. Il est également possible que vous deviez installer libsdl-mixer1.2)

C'est tellement prenant d'ailleurs que j'y retourne.

06/11/2008

[pcmanfm] - A la recherche d'un navigateur de fichier léger

pcmanfm.jpg!! cette note concerne un logiciel encore en développement (extrait du site de l'auteur : Currently, this software is still under development and there is still much improvement to do.)

Je cherchais un remplacant pour mon nautilus pour profiter des onglets tout en gardant la légèreté de nautilus. PCmanfm me semblait le bon candidat pour cela, surtout que le développement à repris depuis Juillet de cette année. j'ai donc installé le paquet pcmanfm, sous ma Lenny j'avais la dernière version la 0.5.

PCMan semble complet pour ce que je veux faire :
Support du drag & drop
Possibilité de lancer un terminal sans plugin (F4)
Il peut gérer le bureau (et donc le papier peint,...)
Apercu en miniature des images.
Vue compacte liste comme dans le dernier nautilus
CTRL+H comme sous nautilus pour afficher/masquer les fichiers cachés.
Le volet de gauche permet une vue des dossiers ou des emplacements (raccourcis, dossier utilisateurs.)
Les raccourcis sont identique avec ce que l'on trouve sous firefox (CTRL+T pour ouvrir un onlget, CTRL+W pour le fermer...)
Outil de recherche assez sympa (sommaire mais cela suffit)

Il restait maintenant à remplacer Nautilus par PCmanfm je me suis donc référé à la documentation http://doc.ubuntu-fr.org/pcmanfm

Après plusieurs tests, il manque tout de même quelques éléments que j'aimais bien sous Nautilus (les plugins notamment). C'est donc un outil très prometteur, mais qui va frustrer de nombreux utilisateurs car Nautilus, Konqueror ou même Dolphin permettent de nombreuses options supplémentaires (au détriment du poids bien sur). Je le garde sous le coude, dans le cadre d'une petite configuration par exemple. (Dommage que Thunar n'implémente pas la fonction des onglets). Donc si vous connaissez un navigateur de fichier qui s'intégre facilement, qui gére les onglets... je suis preneur.

05/11/2008

[*links] - Naviguer en mode console

elinks.jpgLinks est une alternative à Linx, il supporte les couleurs, et le téléchargement de fichier en arrière plan (qui ne gène pas la navigation), les tableaux et les frames. (le code est basé sur Ncurses).
Un petit coup d'apt-get install links et le tour est joué, il faut d'abord Franciser le tout. Appuyez sur la touche ESC pour faire apparaitre les menus, avec les flèches vous pouvez vous déplacer et la touche ENTREE permet de valider ce que vous voulez faire. Dans SETUP -> LANGUAGE -> FRENCH.
Pour se rendre sur un site soit on utilise le menu en appuyant sur ESC FICHIER et ATTEINDRE l'URL, soit on utilise le raccourci avec la touche g.
C'est très simple et c'est ce qu'on lui demande.
La navigation peut se faire avec les flèches, mais également si vous êtes sous X avec la souris. Vous cliquez sur une entrée de formulaire, un lien votre demande est aussitôt interprétée.
Il est également possible de déterminer des associations de fichiers Dans le menu Configuration -> Associations, en spécifiant le content-type et le programme à ouvrir (le nom du fichier est à remplacer par un % ex : acroread %) Concernant les associations il est possible de "mapper" une extension pour la forcer a prendre un content/type.(menu Configuration -> Extensions de fichiers).

Bref de nombreuses possibilités, mais le programme date tout de même de 2003 et depuis les onglets ont révolutionnés notre mode de navigation et d'autres options sont apparu. Heureusement Elinks est la : Navigation par onglet (avec < et >) gestion des cookies, utilisation des leds du clavier pour prévenir d'une action, possibilité de scripting, gestionnaire de téléchargement avec possibilité de faire un resume (reprise du téléchargement si il a été interrompu), client bittorrent.
La possibilité des faire des scripts (avec lua, perl ou guile) est excellente, il est possible de définir des raccourcis (par exemple taper lmc au lieu de linuxerie.midiblogs.com) ou encore faire des filtres qui bloquent du contenu dont vous ne voulez pas sur les sites que vous visités régulièrement.

Pour naviguer rapidement dans les liens, il suffit de taper la touche . et des numéros apparaissent sur chaque lien il vous reste a taper ce numéro pour allez sur le lien.

04/11/2008

[gimp] - Tutoriel pour mettre une photo en relief

ter2.jpgJ'ai  eu l'idée de ce tutoriel hier, en regardant ma fille tourner les pages de son livre Spot le chien, vous savez ce sont ces livres ou des petits volets sur les images peuvent se touner pour monter ce qu'il y a derrière.

Pré-requis : savoir utiliser gimp-resynthetiser (mon tutorial ici)

Nouveauté que nous allons aborder : l'outil chemin (touche b) et non plus les ciseaux pour faire un tracé vraiment précis.

Comme source nous allons prendre une jolie image de bouteille.

Le première étape consiste a déterminer le tracé de la bouteille, pour cela prennez l'outils Chemin (touche b) et placer vos points (un peu à la manière des ciseaux) Sauf que si vous zoomer sur votre tracé vous pourrez voir que les angles ne sont pas arrondis, pour cela il suffit de jouer avec les carrés qui contiennent chaque point. La touche CTRL maintenu vous fait passez en mode édition, et vous permets de modifier l'angle inférieur et supérieur de chaque point. L'interêt par rapport au ciseaux : votre tracé est ultra pécis. Cela demande un peu d'entrainement mais une fois maitrisé vous obtiendrez des tracés, pour vos découpes, trés fin. Vous pouvez bien entendu déplacer vos points pour affiner. Pour boucler il suffit avec la touche CTRL et le clic gauche de revenir sur le premier point tracé.

2.png 2a.png 2b.png

Une fois votre chemin définit nous avons tout les éléments pour pouvoir utiliser gimp-resynthetiser et découper la bouteille. Il nous suffit de cliquer sur le boutton "Sélection depuis le chemin" dans le menu outil du chemin pour tracer une selection sur notre bouteille, avant de supprimer définitivement notre bouteille  faisons une copie de la bouteille, (Edition Copier et Coller ou CTRL+C et CTRL+V). Masquez ce calque (en cliquant sur l'oeil à gauche du calque)
Ensuite créez un nouveau calque remplissez le de noir et utilisez Script-Fu -> Enhance -> Smart remove selection. Cela supprimera la bouteille. Masquer le calque noir. Nous avons les éléments pour faire notre relief. La première partie consiste à mettre en perspective la photo sans la bouteille, cliquez sur le premier calque, et utilisez l'outil Perspective (ou MAJ+P) pour placer la photo correctement :

3.jpg

Pour faire propre rajoutez un Filtre -> Ombres et lumières -> Ombre portée et mettez les décalages  sur 0. Affichez ensuite le calque de la bouteille et placez correctement l'élément de manière réaliste (en général à l'endroit ou était la bouteille). Il nous reste à rajouter un ombré Filtre -> Ombres et lumières -> Perspective, j'ai laissé les valeurs par défaut, mais il est conseillé de faire plusieurs test pour que l'ombre en perspective cadre avec la perspective du calque avec la photo.

Voici quelques résultats obtenu rapidement (la première est plus rose car j'ai joué avec Couleurs -> Teintes saturation.)

ter1.jpg ter3.jpg ter4.jpg ter2.jpg

03/11/2008

[console] - Liste de raccourcis et d'astuces en ligne de commande

Bash_screenshot.pngCTRL+r permet de rentrer en mode de recherche inversé, vous tapez une portion de commande et le bash vous emmène à la dernière commande tapez avec cette chaîne de caractère.

Equivalent du retour arrière en mode console, lorsque vous êtes sur un site internet vous utilisez le retour arrière pour revenir au répertoire précédent, en ligne de commande vous pouvez utilisez cd - (le répertoire précédent est stocké dans la variable OLDPWD)

CTRL+p permet de remonter dans les dernières commandes tapées. CTRL+n permet de descendre dans l'historique.

CTRL+w pour effacer un mot, si vous avez /home/stephane/repertoire et que votre curseur se trouve aprés le dernier mot, en utilisant CTRL+w vous l'effacez.

Pour effacer une portion à partir du curseur CTRL+k supprime du curseur jusqu'à la fin de la ligne et CTRL+u jusqu'au début de la ligne

Naviguer rapidement sur une ligne : CTRL+a au améne au début de la ligne et CTRL+e à la fin très pratique plutôt que d'attendre que le curseur veuille bien se déplacer.

La touche ALT permet également de se déplacer ALT+F par exemple d'un mot vers la droite et ALT+b d'un mot vers la gauche.

!! permet de refaire la dernière commande tapé
!numéro ou numéro est le nombre obtenu avec la commande history
^erreur^correctif si par exemple vous avez tapé cd /hme/steph vous voulez corrigez hme tapez sur la ligne suivante ^hme^home^

$_ permet de récupérer l'argument de la dernière commande. Vous avez tapé cat /home/steph/du_texte.txt vous pouvez récupérer la portion '/home/steph/du_texte.txt' sur votre prochaine commande avec le $_

CTRL+l pour faire un équivalent de clear qui vide la console

les accolades, très utiles quand une série de mots ou de variable ont une portion identique par exemple essayez : echo var_intranet_{id,ext_id,nom_ag,date}
mais il existe d'autre utilisation comme : cp liste-apt.txt{,.bak}
qui prends le fichier liste-apt.txt et en fait une copie sous le nom de liste-apt.txt.bak (on économise de la saisie)

22:59 Publié dans informatique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bash, ubuntu, debian

31/10/2008

[regexxer] - Rechercher/remplacer en mode graphique avec des expressions régulière

Regexxer : excellent outil pour rechercher et remplacer des fichiers rapidement avec (ou pas d'ailleurs) des expressions régulières. Le Procédé est ultra simple, tout d'abord on détermine un Dossier. On peut indiquer si l'on recherche tout les fichiers  ou utiliser un motif (*.php par exemple, ou grabouille*...) Deux options nous permettent ensuite d'indiquer si il faut prendre tout les sous répertoires avec l'option Recursif et d'indiquer si on prends en compte les fichiers cachés (ceux qui commencent par un point). Une fois cela fait on recherche l'outil nous liste les fichiers potentiellement modifiable. Vient ensuite la partie de droite ou l'on va régler le texte que l'on recherche (soit une chaine brut comme ci dessous ou une expression régulière) et si l'on souhaite  remplacer cette chaine par une autre il est possible d'utiliser le champs dessous.

Deux cases à cocher permet de déterminer si on tiens compte du nombre d'occurence dans la ligne (soit on remplace juste la premiere chaine ou toutes les chaines) et si on tiens compte de la casse des caractères.

Un clic sur le boutton rechercher et le logiciel nous montre dans une fenêtre les parties concernées. Des flèches en bas permettent de naviguer dans les différentes occurences. L'avantage majeur est que l'on peut faire des annuler (CTRL+Z) sur les différents fichiers.

La notion de gauche droite (gauche je recherche mes fichiers, et droite je leur applique un traitement) est rudement bien pensé . J'adore cet outil. Tout y est vraiment ergonomique, je suis fan.

regexxer.png

30/10/2008

[linux] - Crontab, petit guide explicatif

Calendar-Icon.jpgCrontab, va vous permettre de lancer des commandes à moment donné (Lancer l’excellent PyQtRadio au moment de votre émission préféré pour être sur de ne pas la louper, ou encore de lancer une tache de maintenance, de sauvegarde… bref tout ce qui est routinier est pour Crontab)

En fait Crontab est juste un petit fichier et pour éditer ce fichier il suffit de lancer crontab –e (cela vous lancera nano).

Vous pouvez régler l’éditeur de votre choix en faisant export EDITOR=gedit (si vous préférez kate, vi… vous mettez ce que vous voulez). Il est a noté que vous pouvez placer ce export dans le fichier .bashrc (dans votre dossier utilisateur)
Après avoir fait votre crontab –e, vous arrivez devant ceci :

# m h dom mon dow command

Il ne vous reste plus qu’a ajouter des lignes pour indiquer un moment et une commande à lancer. Chaque ligne representera une commande et chaque espace de cette ligne une section. Les sections sont divisées comme suit :

Minute (0-59) Heure (0-23) Jour (1-31) Mois (1-12) Jour de la semaine (0-6 sachant que dimanche étant jour en théorie chômé vaut 0 (moyen mnémotechnique pour s’en souvenir)) et enfin dernière section la commande.


Donc si vous voulez lancer une commande tout les lundis matin à 8h30 il vous faudra mettre :

30 08 * * 1 ma_commande

Les * signifient vaut pour tous (en prends tout les mois, et peut importe le jour ou tombe le lundi)
Si vous êtes superstitieux vous pouvez lancer une commande tout les vendredi 13 à 12h15par exemple :

15 12 13 * 5 ma_commande

Il est également possible de rajouter des notions d’intervalle avec le tiret et la virgule:

30 08 1-15 * 1 ma_commande
Le tiret permet de dire du 1 au 15

30 08 1,15 * 1 ma_commande
La virgule permet de dire le 1 et le 15

*/5 08 1,15 * 1 ma_commande
Le / permet d'indiquez une fréquence, la en l'occurence toutes les 5 minutes.

Une fois vos différentes tâches crées, vous pouvez vérifier que crontab les à bien prise en compte avec la commande crontab -l

# m h dom mon dow command
30 08 1,15 *  1 updatedb

La commande crontab –r permet de supprimer les tâches, et l’option –i permet de poser la question avant de tout supprimer.

Vous noterez que si vous voulez lancer une commande d’un GUI (vlc, firefox…) cela ne fonctionne pas car il faut indiquer ou afficher le programme :
01 04 * * * export DISPLAY=:0 && vlc
( :0 étant l’affichage par défaut)
Dernière petite information, si vous disposez des droits nécessaire vous pouvez éditer le crontab d’un autre utilisateur avec crontab –u -e

NOTE : pour vos commandes vous pouvez bien entendu cumuler avec un &&
30 08 1,15  * 1 updatedb && cp –rf /home/steph/sav /media/sav

29/10/2008

[linux] - Extraire une police d'écriture d'un pdf

capture-0.pngCe matin j'ai recu, des documents en PDF, il fallait que je reprenne la police utilisée sur le document, malheureusement personne ne connaissait le nom de cette police, j'avais donc deux choix : refaire le logo en vectoriel, ou utiliser finnement mon Linux pour récupérer la police du document.

En moins de 5 minutes l'affaire était réglée.

j'ai tout d'abord converti mon document en postscript:

pdftops document.ps

je l'ai ouvert dans gedit et j'ai cherché la ligne qui commençait par %%BeginResource: font suivi du nom de la police, j'ai copié la portion jusqu'au %%EndResource et j'ai enregistré le tout dans un fichier texte avec l'extension .pfa.

J'ai ensuite installé FontForge : apt-get install fontforge

et j'ai ouvert mon fichier .pfa avec. Puis j'ai réencodé la police dans le menu Codage -> Ré-encode -> ISO-8859-1 (latin1) et l'ai compacté avec Codage -> Compacté
On peut modifier son nom avec Elément -> Infos fonte (Nom de la fonte)
Restait à l'enregistrer Fichier -> Générer Fonte(s) (à ce moment on peut déterminer le format d'enregistrement (ttf,...))

A NOTER : depuis 2001 les pdf n'embarquent que les caractères utilisées dans le pdf ainsi si dans le pdf il n'y a pas de Z vous n'aurez pas le Z dans votre font. Dans mon cas ce n'était pas génant puisque je souhaitais reproduire un logo et donc utiliser les mêmes lettres.

28/10/2008

[gimp] - Faire un effet Bokeh

bokeh1.pngAvant de commencer, une petite définition photographique, l'effet Bokeh est un flou artistique d'arrière plan permettant de mettre en avant un sujet principal. C'est un effet que j'aime beaucoup, et que je suis arrivé à reproduire avec un bridge (un finepix s5600), mais pour ceux qui n'ont qu'un numérique heureusement gimp va vous aider pour le post-traitement.

Comme d'habitude prenons notre fichier exemple (la gare de brioude en haute loire... avant un retour en pays Gardois)

Commencez par dupliquer l'image de fond. Et sur le deuxième calque, appliquer un flou (filtres -> flou -> flou gaussien 50 en horizontal et vertical). Ajoutez un masque de calque (clic droit sur le calque, et ajoutez un masque de calque -> Noir transparence totale)

capture-5.png
Masquez le deuxième calque(en cliquant sur l'oeil), et sur le calque d'arrière plan, découpez avec le plus de précisions possible l'objet (ici notre wagon) avec notre outil ciseau (que vous commencez à connaitre). Une fois cela fait, réaffichez le calque (en cliquant sur l'oeil) et sélectionnez le en cliquant sur le carré noir (le masque de calque).
Nous allons intervertir la sélection pour découper tout ce qui est autour de l'objet (clic droit sur l'image Sélection -> inverser ou CTRL+i) puis coupez (clic droit Edition-> couper ou CTRL+X). Il reste à affiner certains contours avec le pinceau (en noir) toujours sur le masque de calque.Pour finalisez la jonction entre le flou et le non flou vous pouvez utilisez l'outil de flou et de netteté (la goutte ou MAJ+u)
Une fois terminé, pour donner toujours plus de peps à la photo, cliquez sur le carré avec la photo dans les calques, et sur votre image, mettez un coup de saturation (clic droit Couleurs -> teintes saturations... montez la saturation vers 20).
capture-7.png

27/10/2008

[pdf] - Fusionner plusieurs PDF

pdf_icon.jpgJe viens de rencontrer un problème et la solution a été tellement simple que je n'ai pu m'empêcher de vous la faire partager :

J'avais 4 PDF de 20Mo chacun (trés lourd donc, les gens sont fou de faire des fichier aussi lourds) et je devais les fusionner pour n'en faire qu'un. Ghostscript a été bien utile, et il a été bien au delà de mes espérances car le fichier total des 4 pdf a été de 5Mo (alors que j'attendais un fichier d'environ 80 Mo), il y a eu une compression mais je n'ai pas noté de perte de qualité.

ghostscript -q -dNOPAUSE -dBATCH -sDEVICE=pdfwrite -sPAPERSIZE=a4 -sOutputFile=resultat.pdf fichier1.pdf fichier2.pdf fichier3.pdf fichier4.pdf

On peut difficilement faire plus simple. C'est tellement bluffant, que du coup c'est ma note la plus courte que j'ai jamais écris.

(Merci à Pikachu_2014 pour cette astuce)