Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2008

[regexxer] - Rechercher/remplacer en mode graphique avec des expressions régulière

Regexxer : excellent outil pour rechercher et remplacer des fichiers rapidement avec (ou pas d'ailleurs) des expressions régulières. Le Procédé est ultra simple, tout d'abord on détermine un Dossier. On peut indiquer si l'on recherche tout les fichiers  ou utiliser un motif (*.php par exemple, ou grabouille*...) Deux options nous permettent ensuite d'indiquer si il faut prendre tout les sous répertoires avec l'option Recursif et d'indiquer si on prends en compte les fichiers cachés (ceux qui commencent par un point). Une fois cela fait on recherche l'outil nous liste les fichiers potentiellement modifiable. Vient ensuite la partie de droite ou l'on va régler le texte que l'on recherche (soit une chaine brut comme ci dessous ou une expression régulière) et si l'on souhaite  remplacer cette chaine par une autre il est possible d'utiliser le champs dessous.

Deux cases à cocher permet de déterminer si on tiens compte du nombre d'occurence dans la ligne (soit on remplace juste la premiere chaine ou toutes les chaines) et si on tiens compte de la casse des caractères.

Un clic sur le boutton rechercher et le logiciel nous montre dans une fenêtre les parties concernées. Des flèches en bas permettent de naviguer dans les différentes occurences. L'avantage majeur est que l'on peut faire des annuler (CTRL+Z) sur les différents fichiers.

La notion de gauche droite (gauche je recherche mes fichiers, et droite je leur applique un traitement) est rudement bien pensé . J'adore cet outil. Tout y est vraiment ergonomique, je suis fan.

regexxer.png

30/10/2008

[linux] - Crontab, petit guide explicatif

Calendar-Icon.jpgCrontab, va vous permettre de lancer des commandes à moment donné (Lancer l’excellent PyQtRadio au moment de votre émission préféré pour être sur de ne pas la louper, ou encore de lancer une tache de maintenance, de sauvegarde… bref tout ce qui est routinier est pour Crontab)

En fait Crontab est juste un petit fichier et pour éditer ce fichier il suffit de lancer crontab –e (cela vous lancera nano).

Vous pouvez régler l’éditeur de votre choix en faisant export EDITOR=gedit (si vous préférez kate, vi… vous mettez ce que vous voulez). Il est a noté que vous pouvez placer ce export dans le fichier .bashrc (dans votre dossier utilisateur)
Après avoir fait votre crontab –e, vous arrivez devant ceci :

# m h dom mon dow command

Il ne vous reste plus qu’a ajouter des lignes pour indiquer un moment et une commande à lancer. Chaque ligne representera une commande et chaque espace de cette ligne une section. Les sections sont divisées comme suit :

Minute (0-59) Heure (0-23) Jour (1-31) Mois (1-12) Jour de la semaine (0-6 sachant que dimanche étant jour en théorie chômé vaut 0 (moyen mnémotechnique pour s’en souvenir)) et enfin dernière section la commande.


Donc si vous voulez lancer une commande tout les lundis matin à 8h30 il vous faudra mettre :

30 08 * * 1 ma_commande

Les * signifient vaut pour tous (en prends tout les mois, et peut importe le jour ou tombe le lundi)
Si vous êtes superstitieux vous pouvez lancer une commande tout les vendredi 13 à 12h15par exemple :

15 12 13 * 5 ma_commande

Il est également possible de rajouter des notions d’intervalle avec le tiret et la virgule:

30 08 1-15 * 1 ma_commande
Le tiret permet de dire du 1 au 15

30 08 1,15 * 1 ma_commande
La virgule permet de dire le 1 et le 15

*/5 08 1,15 * 1 ma_commande
Le / permet d'indiquez une fréquence, la en l'occurence toutes les 5 minutes.

Une fois vos différentes tâches crées, vous pouvez vérifier que crontab les à bien prise en compte avec la commande crontab -l

# m h dom mon dow command
30 08 1,15 *  1 updatedb

La commande crontab –r permet de supprimer les tâches, et l’option –i permet de poser la question avant de tout supprimer.

Vous noterez que si vous voulez lancer une commande d’un GUI (vlc, firefox…) cela ne fonctionne pas car il faut indiquer ou afficher le programme :
01 04 * * * export DISPLAY=:0 && vlc
( :0 étant l’affichage par défaut)
Dernière petite information, si vous disposez des droits nécessaire vous pouvez éditer le crontab d’un autre utilisateur avec crontab –u -e

NOTE : pour vos commandes vous pouvez bien entendu cumuler avec un &&
30 08 1,15  * 1 updatedb && cp –rf /home/steph/sav /media/sav

29/10/2008

[linux] - Extraire une police d'écriture d'un pdf

capture-0.pngCe matin j'ai recu, des documents en PDF, il fallait que je reprenne la police utilisée sur le document, malheureusement personne ne connaissait le nom de cette police, j'avais donc deux choix : refaire le logo en vectoriel, ou utiliser finnement mon Linux pour récupérer la police du document.

En moins de 5 minutes l'affaire était réglée.

j'ai tout d'abord converti mon document en postscript:

pdftops document.ps

je l'ai ouvert dans gedit et j'ai cherché la ligne qui commençait par %%BeginResource: font suivi du nom de la police, j'ai copié la portion jusqu'au %%EndResource et j'ai enregistré le tout dans un fichier texte avec l'extension .pfa.

J'ai ensuite installé FontForge : apt-get install fontforge

et j'ai ouvert mon fichier .pfa avec. Puis j'ai réencodé la police dans le menu Codage -> Ré-encode -> ISO-8859-1 (latin1) et l'ai compacté avec Codage -> Compacté
On peut modifier son nom avec Elément -> Infos fonte (Nom de la fonte)
Restait à l'enregistrer Fichier -> Générer Fonte(s) (à ce moment on peut déterminer le format d'enregistrement (ttf,...))

A NOTER : depuis 2001 les pdf n'embarquent que les caractères utilisées dans le pdf ainsi si dans le pdf il n'y a pas de Z vous n'aurez pas le Z dans votre font. Dans mon cas ce n'était pas génant puisque je souhaitais reproduire un logo et donc utiliser les mêmes lettres.

28/10/2008

[gimp] - Faire un effet Bokeh

bokeh1.pngAvant de commencer, une petite définition photographique, l'effet Bokeh est un flou artistique d'arrière plan permettant de mettre en avant un sujet principal. C'est un effet que j'aime beaucoup, et que je suis arrivé à reproduire avec un bridge (un finepix s5600), mais pour ceux qui n'ont qu'un numérique heureusement gimp va vous aider pour le post-traitement.

Comme d'habitude prenons notre fichier exemple (la gare de brioude en haute loire... avant un retour en pays Gardois)

Commencez par dupliquer l'image de fond. Et sur le deuxième calque, appliquer un flou (filtres -> flou -> flou gaussien 50 en horizontal et vertical). Ajoutez un masque de calque (clic droit sur le calque, et ajoutez un masque de calque -> Noir transparence totale)

capture-5.png
Masquez le deuxième calque(en cliquant sur l'oeil), et sur le calque d'arrière plan, découpez avec le plus de précisions possible l'objet (ici notre wagon) avec notre outil ciseau (que vous commencez à connaitre). Une fois cela fait, réaffichez le calque (en cliquant sur l'oeil) et sélectionnez le en cliquant sur le carré noir (le masque de calque).
Nous allons intervertir la sélection pour découper tout ce qui est autour de l'objet (clic droit sur l'image Sélection -> inverser ou CTRL+i) puis coupez (clic droit Edition-> couper ou CTRL+X). Il reste à affiner certains contours avec le pinceau (en noir) toujours sur le masque de calque.Pour finalisez la jonction entre le flou et le non flou vous pouvez utilisez l'outil de flou et de netteté (la goutte ou MAJ+u)
Une fois terminé, pour donner toujours plus de peps à la photo, cliquez sur le carré avec la photo dans les calques, et sur votre image, mettez un coup de saturation (clic droit Couleurs -> teintes saturations... montez la saturation vers 20).
capture-7.png

27/10/2008

[pdf] - Fusionner plusieurs PDF

pdf_icon.jpgJe viens de rencontrer un problème et la solution a été tellement simple que je n'ai pu m'empêcher de vous la faire partager :

J'avais 4 PDF de 20Mo chacun (trés lourd donc, les gens sont fou de faire des fichier aussi lourds) et je devais les fusionner pour n'en faire qu'un. Ghostscript a été bien utile, et il a été bien au delà de mes espérances car le fichier total des 4 pdf a été de 5Mo (alors que j'attendais un fichier d'environ 80 Mo), il y a eu une compression mais je n'ai pas noté de perte de qualité.

ghostscript -q -dNOPAUSE -dBATCH -sDEVICE=pdfwrite -sPAPERSIZE=a4 -sOutputFile=resultat.pdf fichier1.pdf fichier2.pdf fichier3.pdf fichier4.pdf

On peut difficilement faire plus simple. C'est tellement bluffant, que du coup c'est ma note la plus courte que j'ai jamais écris.

(Merci à Pikachu_2014 pour cette astuce)

[gnome] - Liste d'astuces sous Gnome

images.jpegCacher les infos-bulle, lorque vous êtes sur une entrée d'un menu ou d'une option, une infos bulle vient vous indiquez à quoi corresponds le programme, si vous voulez supprimer ces informations, il suffit de décocher dans gconf-editor
/apps/panel/global/tooltips_enabled.

Dans Nautilus : CTRL+H pour afficher/cacher les fichiers cachés.

Toujours dans Nautilus : CTRL+S pour sélectionner rapidement un ou des fichiers/dossiers à l'endroit ou vous vous trouvez. Admettons que vous souhaitiez trouver tout les fichiers qui commencent par grabouille, tapez CTRL+S et tapez grabouille* les fichiers/dossiers seront automatiquement sélectionnés (le * permet de prendre n'importe quel caractère, si vous voulez un motif exact tapez uniquement votre mot).

Supprimer l'effet lorsque les fenêtres sont minimisées (le carré noir qui se réduit) dans gconf-editor : /apps/metacity/general/reduced_resources cocher cette option. Attention lorsque cette option est coché, lorsque vous redimenssioner une fenêtre ou lorsque vous la déplacez, vous êtes en mode "fil de fer".

Supprimer les bips système, dans gconf-editor /apps/metacity/general/audible_bell dans le descriptif de la clef, il est indiqué que cela pouvait etre utilisé avec le mode visuel (pour les malentendants ou pour les noctambules) mode visuel qui se trouve ici /apps/metacity/general/visual_bell et dont le fonctionnement peut etre réglé avec cette clef : /apps/metacity/general/visual_bell_type (fullscreen clignote tout l'ecran, ou frame_flash qui est le clignotement de la barre titre)

Mettre un raccourci sur le menu principal de gnome (la touche windows par exemple) dans gconf-editor /apps/metacity/global_keybindings/panel_main_menu (Super pour la touche windows)

Mettre la corbeille, le réseau, les dossiers montés sur le bureau : tout se régle dans gconf-editor sur /apps/nautilus/desktop/
computer_icon (pour le post de travail) home_icon (pour le dossier utilisateur) network_icon (pour le réseau) trash_icon (pour la corbeille. Chaque entré à un _name et un _visible, _name permet de définir le nom qu'on lui attribue, et _visible permet de l'afficher ou non. Enfin volumes_visible permet d'indiquer si les disques montés sont affichés sur le bureau ou non.

Toujours afficher la liste des programmes lorsque vous faites un ALT+F2 dans gconf-editor : /apps/panel/general/show_program_list

Cacher uniquement les fichiers qui commencent par ~ (vim, gedit....) décochez /desktop/gnome/file_views/show_backup_files (toujours dans gconf-editor je me répète certes...)

Définir les programmes qui s'ouvrent avec quel protocole : vous voulez que vnc s'ouvre avec autre chose que vinagre ou que les mailto d'ouvre avec tel programme tout est dans : /desktop/gnome/url-handlers

Définir ce qui ce passe dés que vous brancher un périphérique (webcam, clef usb, appareil photo) /desktop/gnome/volume_manager les clefs commencent par auto* par exemple si autophoto est coché, il lance autophotocommand. vous pouvez régler, ce qui se passe lorsque vous mettez un cd, dvd....

26/10/2008

[ntp] - comment ça marche?

serviceconf.pngVous le savez cette nuit à 3h il était 2h, et lorsque vous avez allumé votre ordinateur ce matin, votre gnu/linux à changé automatiquement l'heure... Mais comment cela marche t'il? L'ordinateur gére en  local l'heure avec le paquet tzdata car il contient les informations sur le fuseaux horaires. Mais comment notre Système récupère l'heure ?
En fait notre OS si il y a une connexion internet utilise une connexion à un serveur NTP (Network Time Protocol) ce Protocole date de 1983, et permet de synchroniser les horloges des ordinateurs au travers d'un réseau.

Fonctionnement sur mon Ubuntu: pour comprendre le méchanisme, j'ai osculté mes fichiers. Avec apt j'ai trouvé le client ntp utilisé :

apt-cache search --names-only ntp | grep client

ntpdate - client for setting system time from NTP servers
libnews-nntpclient-perl - News::NNTPClient, Perl support for accessing NNTP servers
msntp - A very simple and portable SNTP client/server

J'ai donc fait un locate ntpdate.

/etc/default/ntpdate
/etc/dhcp3/dhclient-exit-hooks.d/ntpdate
/etc/logcheck/ignore.d.server/ntpdate
/etc/network/if-up.d/ntpdate
/usr/sbin/ntpdate
/usr/sbin/ntpdate-debian
/usr/share/doc/ntpdate
/usr/share/doc/ntpdate/NEWS.Debian.gz
/usr/share/doc/ntpdate/README.Debian
/usr/share/doc/ntpdate/changelog.Debian.gz
/usr/share/doc/ntpdate/copyright
/usr/share/man/man8/ntpdate-debian.8.gz
/usr/share/man/man8/ntpdate.8.gz
/var/lib/dpkg/info/ntpdate.conffiles
/var/lib/dpkg/info/ntpdate.list
/var/lib/dpkg/info/ntpdate.md5sums
/var/lib/dpkg/info/ntpdate.postinst
/var/lib/dpkg/info/ntpdate.postrm

Supprimons les lignes qui concernent la doc (man et doc) ainsi que les lignes sur les informations de paquets (dpkg), il nous reste :

/etc/default/ntpdate
/etc/dhcp3/dhclient-exit-hooks.d/ntpdate
/etc/logcheck/ignore.d.server/ntpdate
/etc/network/if-up.d/ntpdate
/usr/sbin/ntpdate
/usr/sbin/ntpdate-debian

on y voit deja plus clair, tout ce qui est dans /usr/sbin sont les programmes qui permettent la synchronisation des données. Ce qui est intéressant est ce qui se trouve dans /etc/network/if-up.d qui liste les programmes a lancer lorsqu'une connexion est déctecté. Analysons ce qui ce trouve dedans : cat /etc/network/if-up.d/ntpdate

Nous voyons bien aprés une serie de controle que c'est le programme /usr/sbin/ntpdate-debian qui est lancé.

Reste le fichier de configuration, et bien il s'agit de notre premiere ligne du locate : /etc/default/ntpdate Si on fait un cat dessus (cat /etc/default/ntpdate) voici ce que l'on trouve :

# The settings in this file are used by the program ntpdate-debian, but not
# by the upstream program ntpdate.

# Set to "yes" to take the server list from /etc/ntp.conf, from package ntp,
# so you only have to keep it in one place.
NTPDATE_USE_NTP_CONF=yes

# List of NTP servers to use  (Separate multiple servers with spaces.)
# Not used if NTPDATE_USE_NTP_CONF is yes.
NTPSERVERS="ntp.ubuntu.com"

# Additional options to pass to ntpdate
NTPOPTIONS=""

La ligne NTPSERVERS nous indique que nous synchronisons avec le serveur ntp.ubuntu.com. C'est donc dans ce fichier qui gère la connexion NTP.

Petite bizarrerie, j'ai yes sur NTPDATE_USE_NTP_CONF=yes et le commentaire indique que si il est mis sur yes, il vérifie alors une liste de serveur dans /etc/ntp.conf hors je n'ai pas ce fichier. Si quelqu'un a une réponse je suis preneur.

Le NTP récupère donc l'heure et en fonction de votre fuseau horaire, le système modifie l'heure sur le système.

Voila sous couvert de ce changement d'heure vous avez vu qu'il n'est pas difficile de retrouver des informations sur qui fait quoi dans notre système gnu/linux.

25/10/2008

[debian] - Aidez Lenny !

lenny.jpg

Pour rappel Debian Lenny, ne sortira à priori qu'en Juin 2009 . En effet soucieux de la qualité de sa distribution il reste 250 bugs critique à corriger.

Je me fait le relais d'Alexander Reichle-Schmehl (son annonce) qui demande de l'aide aux utilisateurs et aux développeurs : Ainsi un utilisateur pourra aider en migrant de etch vers lenny et faire les rapports de bug nécéssaire si un problème se présente. L'aide pourra se faire également coté traductions. Quand aux developpeurs il leur est demandé de corriger les bugs indiqués.
Pour avoir testé Lenny, je peux vous garantir qu'elle est déja solide et stable. On ne peut donc que se réjouir de voir que les developpeurs veulent avoir un produit abouti. D'ailleurs je ne résiste pas au plaisir de vous montrer le bureau par défaut (je n'ai rien modifié au thème tellement je le trouvais agréable)

lenny.jpg

24/10/2008

[linux] - La gestion des fenêtres multiples

navigation_fenetre.jpgQuand on a plusieurs fenêtres ouvertes sur le bureau il devient difficile de s'y retrouver, voir de ne plus savoirs comment déplacer ces fenêtres... et je parle en connaissance de cause car en moyenne j'ai toujours une dizaine de fenêtres ouvertes en permanence (et je ne parle pas des onglets à l'intérieur des navigateurs, terminaux... mais ce n'est pas le sujet). Donc aujourd'hui nous allons voir comment bien se comporter avec nos amies les fenêtres.

Vous connaissez tous le fameux ALT et TAB qui vous permets de basculer d'une fenêtre a l'autre(et en faisant plusieurs appuie sur TAB vous choisissez la fenêtre voulu), il existe la même chose mais à l'envers, pour prendre la fenêtre juste avant et ainsi vous éviter 10 pressions sur TAB:  il suffit de faire CTRL+SHIFT+TAB. et si le petit menu vous énnerve vous pouvez vous déplacer entre les fenêtres directement avec ALT et ECHAP (sous gnome)

Autre petite astuce intéressante et unique sous notre OS préféré, pour déplacer une fenêtre en général on se déplace sur la partie supérieur de la fenêtre (la barre qui contient le nom de la fenêtre), Mais si vous appuyez sur ALT et que vous venez cliquer n'importe ou dans la fenêtre,vous pouvez la déplacer ou bon vous semble. Il est même possible de le faire sans clic avec ALT+F7

Supposons maintenant que vous voulez naviguez sur internet mais que vous vouliez toujours avoir un oeil sur une fenêtre (vlc, irc, enfin ce que vous voulez...) vous pouvez demander à ce que cette fenêtre soit toujours au premier plan en faisant un clic droit dans le bandeau du haut et sur l'option "toujours au premier plan" ainsi vous pouvez travailler et la fenêtre en question sera toujours visible.

Sous Gnome spécifiquement des raccourcis intéressant : ALT+F8 permet de redimenssionner la fenêtre, et ALT+F10 permet de maximiser la fenêtre et ALT+F5 permet de lui remettre son état normal.

23/10/2008

[conduit] - Synchroniser ses données facilement

conduit.png
C'est bien humain on à tendance à mettre ses données un peu partout, un peu sur la clef usb, un peu sur les disques dur au bureau.... mais le pire c'est qu'on en mets aussi en ligne, youtube, rss, calendrier google.... bref on en mets partout (Edvige nage en plein bonheur) et des fois c'est la grande panique pour synthétiser tout ça. Ames égarées, Conduit (écrit en python) est fait pour vous, et en plus le tout trés simplement, vous allez pouvoir mettre toutes vos photos sur picasa, les synchroniser sur votre disque dur externe, et en plus avec un visuel de ce qui a été prévu (voir capture d'écran ci dessus). Conduit est tellement bien fait que si vous créez une incohérence (ça peut arriver) (comme par exemple synchroniser votre calendrier avec des emails, le trait qui symbolise le conduit prends la couleur rouge, pour vous avertir que cela ne marchera pas. La synchronisation est devenu ulta simple, sauvegarder des flux rss dans un dossier, il est même possible de sauvegarder la configuration Gconf... est vraiment facile. Il est même possible de faire une synchronisation sur plusieurs endroits (vos photos dans un disque dur, sur picasa, et flickr par exemple).
La configuration des "boites" est également trés facile : il suffit de deux clics dessus pour indiquer ou se trouve le dossier, les fichiers, vos noms d'utilisateurs/mots de passe pour certains sites.... Je l'ai adopté immédiatement.